Comment lutter efficacement contre l’obésité et le surpoids ?

La Haute Sécurité à la Santé a informé hier que près de 47 % des adultes sont concernés par des problèmes de poids, 3,5 % des enfants sont obèses et 14,5 % en surpoids. Plus les problèmes de poids s’installent tôt, plus le risque de voir s’installer ces problématiques à l’âge adulte sont importants avec toutes les conséquences qui en découlent (diabète, maladie cardio-vasculaire etc…). Pour la H.A.S, il est temps de réagir et de s’attaquer à ce mal du 21ème siècle.

Quand en France on entend problème de surpoids ou obésité, tout de suite, la première idée qui s’impose est le régime… Et contrairement aux idées reçues, ce n’est pas ce type de recommandation que va faire la H.A.S… et pour cause ! De plus en plus de personnes obèses le sont devenues suite à de nombreux régimes… Il est prouvé aujourd’hui que de régime en régime, le corps prend de très mauvaise habitude : ayant été privé, le corps, qui a une mémoire, va se mettre en sous régime, dépenser moins de calories et stocker des graisses en cas de nouvelle disette…

De nouvelles cellules graisseuses se forment par multiplication et après avoir perdu du poids, en remangeant normalement, non seulement, la personne va retrouver son poids initiale mais le dépasser.

Les sociétés qui proposent des régimes ont bien compris que le vent était entrain de tourner : au lieu de parler de régime elles parlent de rééquilibrer son alimentation etc… Pourtant, ce n’est que l’arbre qui cache la forêt : il s’agit bien de régime puisqu’on exclu d’emblée certains types d’aliments en en privilégiant d’autres… Même si les mentalités changent, le business des entreprises qui vise à proposer des solutions pour maigrir à encore de beaux jours devant lui…

Dans un contexte où la société impose le standard de beauté qu’est la maigreur, c’est paradoxalement de plus en plus de personnes qui luttent avec des problèmes de poids… Et pour cause… Les habitudes alimentaires et de vie ont bien changées depuis un siècle… en entrainant son lot de conséquences néfastes…

La sédentarité, une alimentation de plus en plus artificielle et chimique, un déficit de mouvement (on privilégie la voiture au détriment de la marche) sont quelques uns des facteurs qui sont responsables dans l’installation plus ou moins durable des Français dans les problèmes de poids.

Face à ce problème de santé, la Haute Sécurité à la Santé préconise de surveiller systématiquement l’Indice de Masse Corporelle, de veiller aux habitudes alimentaires pour ne pas prendre de poids, de changer les mauvaises habitudes en cas de prise de poids, d’augmenter l’activité physique (2 h 30 minimum d’activité physique modérée par semaine) et pas seulement le sport (pour les enfants, moins de télévision) et d’avoir un suivi diététique et psychologique.

Les conseils donnés vont non seulement permettre la perte de poids, mais auront également de nombreuses autres effets bénéfiques sur la santé : on sait par exemple, que le fait de faire de l’exercice physique est non seulement bon pour le moral, mais aussi pour lutter contre des maladies comme les maladies cardio-vasculaires, le diabète, mais aussi certains cancers… Il est donc possible d’avoir des effets bénéfiques encore faut-il que chacun soit disposé à faire des efforts ! On ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre en même temps…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *