Combien de fois faut-il faire l’amour ?

Au début de leur relation, la plupart des couples font l’amour très régulièrement, mais avec les années, la fréquence a tendance à diminuer.

Même s’il n’y a pas de règle générale, des experts s’entendent pour dire qu’il faudrait passer à l’acte au moins une fois par semaine. Un minimum pour conserver une intimité dans le couple.

Car c’est ce qui permet de garder le couple soudé, affirme la psychothérapeute, Tina Tessina, au Magazine More. Elle ajoute que la sexualité dans le couple permet de renforcer la chimie entre les partenaires. «Vous vous sentirez beaucoup plus heureux l’un avec l’autre et plus attentionnés si vous avez régulièrement des relations sexuelles», dit-elle.

Aux États-Unis, la majorité des couples mariés auraient 58 relations sexuelles par an, soit un peu plus d’une fois par semaine, selon les données du General Social Survey.

«Les couples heureux ont plus de sexe et plus un couple a des relations sexuelles, plus il est heureux», a affirmé au New York Times Denise A. Donnelly à la suite de ses recherches sur les couples qui n’ont plus de vie sexuelle.

Tout dépend aussi des besoins de chaque personne dans le couple. Certains sont parfaitement heureux de faire l’amour une fois par mois ou par trois mois. Si les deux partenaires sont satisfaits de leur vie sexuelle et qu’ils sont heureux dans leur vie amoureuse, alors n’y a pas besoin de rajuster le tir. Le problème, c’est lorsqu’un des deux éprouve de la frustration…

Et lors de périodes stressantes ou tumultueuses, le sexe se retrouve souvent au bas de la liste des priorités, ce qui est normal dans de telles circonstances.

Toutefois, s’il n’y a eu aucune relation sexuelle durant plusieurs mois, voire plusieurs années, il risque d’être difficile de rajuster la situation, même en faisant appel à la thérapie.

Selon le magazine Newsweek, 15 à 20 % des couples se retrouvent dans un mariage où le sexe est inexistant. Et le New York Times rapporte que près de 15% des couples mariés n’ont pas profité d’ébats amoureux lors des six derniers mois ou de la dernière année. Les couples mariés, âgés de moins de 30 ans, eux, ont en moyenne 111 relations sexuelles par an.

Après plusieurs années, voire décennies, il est plutôt normal de constater une baisse des activités sous la couette, mais certains facteurs sont à surveiller. En voici trois, proposés par Tina Tessina, auteure de Money, Sex and Kids: Stop fighting about the three things that can ruin your marriage, au Magazine More :

1- Un partenaire frustré de voir ses avances au lit régulièrement refusées.
2- L’un des partenaires est trop occupés et néglige l’autre
3- Problème de communication

Judith Steinhart, sexologue à New York, ajoute : «Des problèmes dans le couple comme un manque de confiance, de l’anxiété, des problèmes financiers, des malentendus, de la pression des enfants, tout cela peut avoir un impact sur la vie sexuelle du couple».

Les experts s’entendent d’ailleurs pour dire qu’après plusieurs années, il faut faire des efforts pour entretenir sa vie sexuelle, car ça ne se fera pas tout seul. Briser la routine, partir en voyage, parler de ses désirs, communiquer, sont quelques astuces à garder en tête.

Et la question demeure: est-ce le manque de sexe dans une relation qui fait surgir d’autres problèmes à la surface ou est-ce les autres problèmes qui freinent les élans sexuels ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *